• Poésie le mardi

     

     

     Poésie  le mardi

     

    c 'était le défit du mardi chez lADY MARIANNE 

     un poéme   voici mon choix cette semaine 

     comme je parlais hier de lavoirs 

     j 'ai trouvé  ce poéme dans le théme 

    ************************

     

     Poésie  le mardi

    lavoir de Lolory  Carantec 29N

    Titre : Le lavoir

    Poète : Albert Mérat(1840-1909)

    Albert Mérat, né le 23 mars 1840 à Troyes

    et mort le 16 janvier 1909

    en son domicile dans le 14ᵉ arrondissement de Paris,

    est un poète français. (Wikipedia )

     

    Recueil : Les souvenirs (1872).

     

    Une source descend de la roche brunie :
    Les filles de Plomar viennent laver au bas
    Aux coups vifs des battoirs se mêle le fracas
    Que fait le flot, et c'est une forte harmonie.

    Comme devant l'autel sur la dalle bénie,
    A genoux sur le roc, les pieds nus et nu-bras,
    Les filles aux yeux clairs ne vous regardent pas,
    Et leur visage est pur comme la mer unie.

    Bleuie en longs filets parmi les galets blancs,
    La source fait un doux bruit de grelots tremblants
    Que l'Océan bientôt étouffe sous sa lame ;

    Et les femmes qui sont la grâce du tableau
    Se penchent, laissant mordre au matin qui s'enflamme
    Leurs beaux bras ruisselants de gouttelettes d'eau.

    Albert Mérat.
     

     Poésie  le mardi

    lavoir ST Guénolé à Locquenolé  29N
    « sur mes chemins Expressions françaises »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    31
    Vendredi 13 Novembre 2020 à 08:37

    Un auteur que je ne connaissais pas du tout, Monica!

    Mais c'est normal, il y en a tant qui chantent les moments du terroir ou d'une région, celui-ci est doué et c'est un vrai poète!

    Merci de nous le faire découvrir!

    Bises

    Gigi

    30
    Vendredi 13 Novembre 2020 à 05:34

    J'ai beaucoup aimé ce que tu as choisi, un peu d'évasion fait du bien

    29
    Mardi 10 Novembre 2020 à 20:18

    Bonsoir, 

    Ce poème est un prolongement de rêvé pour ton article  précédent . Comme toi , je suis très attachée à ce petit patrimoine rural , trop souvent négligé et mal mis en valeur par chez moi .En Bretagne , il me semble que c'est différent !

    Bises .

    28
    Mardi 10 Novembre 2020 à 20:05
    colettedc

    Joli choix, Monica ! Bonne soirée ! Bises 

    27
    Mardi 10 Novembre 2020 à 19:02

    Bonsoir Monica.

    La maison est fermée, la télévision allumée avec Bernadette qui suit ses émissions...

    La soupe est chaude: nous allons dîner !

    Gilbert et Bernadette

    26
    Mardi 10 Novembre 2020 à 17:18

    Salut

    Il est très bien ce texte.

    Le temps est gris et on a quelques averses.

    On est quand même sorti faire des courses et il y avait du monde dans les magasins.

    Pas beaucoup d'affaires à faire vu que la plupart des rayons sont interdits.

    Bonne journée

    25
    Mardi 10 Novembre 2020 à 16:30

    Ah les beaux bras des femmes qui sépuisent par tous les temps,

    le joli poème n'a voulu se souvenir que d'eux.

    Ainsi se tissent les légendes.

    Bonne soirée Monica

    24
    Mardi 10 Novembre 2020 à 15:44

    Très joli poème qui nous transporte à une autre époque, cet Albert Mérat est mort en 1909, l'année de naissance de feu ma mère (dcd en 1995).... Dure condition des lavandières, et tout a disparu... Bonne fin d'a.midi, kénavo

    23
    Mardi 10 Novembre 2020 à 15:34

    Oui un travail pénible pour ces lavandières ! . Bel hommage , merci Monica , bisous , escapade ,

    22
    Mardi 10 Novembre 2020 à 15:00
    Josette

    je crois que j'avais écrit un texte sur ce sujet... mais ouille ma mémoire ! 

    21
    Mardi 10 Novembre 2020 à 14:05

    https://www.oleologie.fr/fr/boutique-en-ligne/produits-de-l-olive

    20
    Mardi 10 Novembre 2020 à 14:04

    Hello Monica

    Tiens, je viens de regarder le site du Domaine de la Royrie à Grasse. Je viens de découvrir le prix de cette huile d'exception qui est élaboré au meme moulin ou je suis allé ce matin pour mes

    olives. Je te laisse découvrir le prix.

    https://www.oleologie.fr/fr/boutique-en-ligne/produits-de-l-olive

    Bizz

    Pat

     

    19
    Mardi 10 Novembre 2020 à 14:02

    Tu nous trouves toujours des pépites <3

    18
    Mardi 10 Novembre 2020 à 12:22
    Une fleur de Paris

    Bonjour Monica,

    Un beau poème. Pauvres lavandières, elles n'avaient pas la vie facile. Passe une bonne journée, bises, Véronique

    17
    Mardi 10 Novembre 2020 à 11:03

    Merci pour ces belles photos pleines de poésie !

    Il fait gris et triste aujourd'hui. Bises et à bientôt

    16
    Mardi 10 Novembre 2020 à 10:12

    Bonjour,

    merci de ces superbes images et d'un beau poeme

    les souvenirs de lavoir, de ces moments d'autrefois

    et que les nouvelles générations ne peuvent comprendre malheureusement

     

     

    et un reportage de 13 minutes,

    de l'emission STRIP TEASE

    https://www.youtube.com/watch?v=q1PcO6LhPz8

    une parisienne fait sa revolution

    dans un village de Provence

    elle ne supporte pas l'eau du lavoir qui coule

     

     

    15
    Mardi 10 Novembre 2020 à 10:11

    Bonjour Monica
    bien aimé le poème ainsi que le lavoir et c'est dommage de ne les avoir pas préservé
     beaucoup de brouillard ce matin
    je te  souhaite une agréable journée  
    bisous

    14
    Mardi 10 Novembre 2020 à 09:03
    Coucou Monica c'est un très beau poème.il a plu cette nuit je te souhaite un très bon Mardi bises
    13
    Mardi 10 Novembre 2020 à 08:59

    javais pas lu la poésie, de cet auteur que je ne connais pas.. dur travail que d'être lavandière à l'époque, je crois bien que mon arrière gd mère l'a fait un temps, dire que je peste pour laver mes draps que je trouve que c'est trop lourd alors que j'ai une machine à laver lol...

    pluie ce matin, un tour au marché, pour les fruits légumes et un tour chez picard, pour la ratatouille bio.. je t'embrasse, bon mardi à toi biz flo

    12
    Mardi 10 Novembre 2020 à 08:48

    Ton poème choisi accompagne si bien 

    Ces sublimes photos 

    Ce petit patrimoine est admirable 

    Merci Monica

    Mardi 10 novembre 2020

    11
    Mardi 10 Novembre 2020 à 08:34

    Il est très beau ce lavoir, mais l'hiver ca ne devait pas etre gai ! S'il pouvait parler il en aurait des choses à dire !

    bonne journée

    10
    Mardi 10 Novembre 2020 à 08:34

    je ne connais pas Mérat mais ce poète a très bien observé la scène et il la décrit si bien que l'on pourrait peindre la scène ! La vie d'autrefois était dure , pénible mais avait son charme ...ne serait-ce que travailler en plein air en papotant :) Merci pour tes photos d'un lavoir qui a dû voir bien des lavandières au travail ! Passe un bon mardi Monica  Bises

    9
    baba
    Mardi 10 Novembre 2020 à 08:32

    Un lieu de rencontre pour ces femmes qui lavaient leur linge à l'eau froide à la brosse et au savon de Marseille. J'y pense quelques fois quand je me remémore mes vacances au village .

    Bon mardi

    8
    Mardi 10 Novembre 2020 à 08:21

    Coucou Monica,

    Une très belle poésie d'Albert Mérat, agrémentée de très belles photos. Merci.

    Bises et bon mardi

    7
    Mardi 10 Novembre 2020 à 08:14

    Très beau ce poème et le lavoir, mais j'avoue que je préfère ma machine à laver !!! Allez bisous, bisous.

    6
    Mardi 10 Novembre 2020 à 07:47

    Bonjour Monica, sympa ce petit poème, mais les photos du lavoir sont aussi très bien.

    Dommage que ces lavoirs restent salent et pas entretenus.

    Je te souhaite une belle journée.

    Bisous.

    5
    Mardi 10 Novembre 2020 à 07:08

    avec    tes     belles   photos,   on   les  imagine,   battant   les  draps,   riant   aux  histoires    de  voisinage    qu'elles   se racontaient,    une  autre   époque,    mais   qui   avait   beaucoup  de  charme !

     Passe une  bonne   journée

     Bisous

    4
    Mardi 10 Novembre 2020 à 06:43

    Hello Monica

    Le temps des lavandières et des bugadieres étaient fort joli mais que c'était pénible quand elles faisaient la bugada dans les pesquis...

    bizz

    Pat

    3
    Mardi 10 Novembre 2020 à 04:16

    Un poète que j'aime énormément, le poème que tu as choisi aujourd'hui est magnifique et va si bien avec tes photos, fort bel hommage!

    Merci Monica, bisous et amitiés, douce journée

    Cendrine

    2
    Mardi 10 Novembre 2020 à 01:08

    Bonjour Monica

    un poème en forme d'hommage

    Je te souhaite une bonne journée

    Avec amitiés

    René

    1
    Mardi 10 Novembre 2020 à 00:49

    Ca poète avait dû les voir à l'oeuvre, le travail de ces femmes méritaient bien un bel hommage, merci Monica, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :