• un conte de Noel ( breton )

    ( petite église dans l 'arrée ) un conte de Noel  ( breton )

     

     

    Ce matin du 24 décembre

     un Abbé et sa suite  quittait  Quimper

    pour se rendre  à l 'abbaye  du Relecq  (29N) 

     dans les mont d'arrée  (29n)

     et il espérait bien arriver  à l 'abbaye pour la messe de minuit

     mais lorsque minuit sonna  ,à l' église de  kom-.Anna  ( Comana  29N )

    l 'abbé et sa suite était toujours sur la route

    épuisé  , il dut  s 'arrêter  prés du roch Trévézel   sommet de l 'arrée  

    Il frappa doucement à la porte d’une maison presque en ruines,

    aux murs épais de pierres bleues ,pour trouver un refuge contre le froid qui le mordait

    et la tempête de neige qui l’enveloppait.

    A peine eût-il frappé la porte ,que celle-ci s’ouvrit tout doucement

    comme pour l’inviter à entrer dans la maison vide de ses occupants.

    La maison était vide car une heure auparavant,

    malgré le temps affreux et la tempête de neige qui s’annonçait, la veuve Marig

    et ses trois orphelins avaient quitté la chaleur toute relative de leur masure de Kernoc

    pour se rendre à pied à la messe de minuit de Kom-Anna

    comme tous les bons chrétiens de cette époque.

    Comme il n’y avait rien à voler dans cette pauvre maison, elle n’avait pas fermé la porte à clef

      laissant allumé le maigre feu de landes et de tourbe du Yen Elez ..

    Derrière cette pauvre demeure, une petite parcelle de cinquante mètres carrés,

    entourée de troènes et de houx (seules plantes poussant sur ces hauteurs)

    c'était  le seul bien de la veuve.

     un conte de Noel  ( breton )

     

     L 'abbé ,  avait réussi à se réchauffer devant le pauvre feu de tourbe, avait bien mangé,

    en puisant dans les provisions que lui avait donné l’évêque de Quimper

    et se sentait prêt à reprendre la route.

    Il avait bien remarqué la pauvreté extrême de la demeure 

    et ne voulait pas partir

    sans aider ne serait ce qu’un peu les braves gens qui n’avaient pas fermé leur porte. 

    Après avoir réalimenté le feu de tourbe dans la cheminée

    et prétextant qu’il n’avait plus besoin de provisions

    et que les abandonner allègerait le poids de la voiture,

    il laissa derrière lui ce que contenait son coffre :

    Trois gros pains bis, un épais jambonneau et deux bouteilles de cidre.

    Mais il trouvait que ce joli cadeau était insuffisant,

    aussi en guise de remerciement

    il accrocha  à la porte une lourde bourse d’or    

    et se dirigea vers l’abbaye du Relecq où il arriva fourbu et mécontent

    d’avoir raté la messe de minuit

    mais satisfait d’avoir fait une bonne action. 

    La messe de minuit terminée à Kom-Anna, Marig

    s’acheminait péniblement dans la neige froide avec ses trois garçons,

    pieds nus dans leurs sabots fêlés vers leur maison de Kernoc.

    Arrivés près de chez eux,

    ils croisèrent une diligence à quatre chevaux   , 

    qui dévalait la pente au galop en direction de l’abbaye du Relecq.

    **

     

     un conte de Noel  ( breton )



    Grande fut la surprise de Marig de voir que la porte était mal fermée.

    Elle pestait un peu en se disant que le feu devait être éteint et froid

    . Mais quand elle entra dans la maison

    en baissant la tête à cause d’une averse de neige violente,

    elle vit que le feu brulait comme un feu de Saint Jean

    et que sur la table trônaient

    trois gros pains, un jambon et deux bouteilles de cidre ;

    La mère et ses trois petits n’en revenaient pas de ce cadeau,

    essayant de comprendre ce qui s’était passé, mais n’y arrivaient pas.

    Ils pensèrent bien un moment que c’étaient des korrigans qui avaient apporté tout cela,

    mais la nuit de Noël, c’était plutôt bizarre.

    Après bien des hésitations, le ventre tenaillé par la faim ils engloutirent

    le pain et le jambon le tout arrosé d’un verre de cidre.

    C’était le plus beau repas de Noël qu’ils avaient jamais eu 

     

    le plus beau repas de leur vie tout court.

    La faim assouvie, tout le monde se mit au lit



    Le lendemain matin tout le monde se leva bien tard à Kernoc.

    . En ouvrant la porte donc, Marig vit  dans le soleil

    la bourse que  l 'abbé  avait accroché   

    . Quand elle décrocha la bourse,

    des pièces blanches et des pièces jaunes tombèrent par terre.

    Elle en fit deux tas : il y avait cent pièces blanches et cinq cent pièces jaunes. 

    Les ayant soigneusement enveloppées dans son mouchoir,

    elle les glissa dans sa poche et descendit d’une traite à Kom-Anna  ( Comana  29N)

    tout raconter au vieux curé,, qui fut plus surpris qu’elle de l’aventure.

    Mais Marig n’était pas tranquille et ne savait que faire de tout cet argent.

    Aussi le vieux curé se décida à l’apaiser

    en lui disant que la nuit de Noël tout peut arriver

    et que si personne ne venait réclamer l’argent d’ici un an,

    elle pourrait en profiter à sa guise.

    Marig laissa donc l’argent caché pendant  un an au presbytère

    en gardant le secret avant de dépenser l’argent.

      Marig   et ses trois fils  finirent leur vie dans l 'aisance  

     

    *************

     J 'ai  lu   ce conte de  Noel  sur le net

     d 'après un conteur qui s 'appelle Armael   

    et je l' ai  raccourcit pour le blog   

    ************************* 

     

     un conte de Noel  ( breton )

    Dans l 'arrée quand il neige   (2011)

     cette année la  c'était bien tombé  

     

     

     

     

    « Le tableau du samedi la poésie du mardi chez Marianne »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    29
    baba
    Mardi 4 Décembre à 11:08

    La Bretagne est un pays de contes et de légendes.Merci de nous les faire partager !

    Bon mardi

    28
    Lundi 3 Décembre à 22:31

    Bonsoir Ma Belle

    Aujourd'hui avec toutes les portes fermées à double tour ça ne peut plus arriver ^^

    Et à moins de tomber en panne d'essence un curé fera plutôt appel à un taxi

    Les temps ont bien changés et les rêves aussi

    Passe une Excellente Soirée Monica

      • Mardi 4 Décembre à 08:02

         bonjour

          en effet  maintenant  cà craint

         trop de choses à voler , et pourtant de la misére un peu  partout

         ce monde  à évolué  , et la vie aussi est dure

         espérons  une trêve de  Noel   entendu par les   (grands ) du dit monde ....

         kénavo   Perlin

    27
    Lundi 3 Décembre à 20:13

    Bonsoir Monica.

    La période de Noël est propice à de jolis contes.

    Hélas, en regardant la télévision, c'est tout autre chose !

    Nous espérons ne pas être arrêtés ou ralentis pour prendre l'avion car ils ont prévus de bloquer les aéroports !

    A voir les prévisions météo sur les marchés de Noël, nous ne regrettons pas d'avoir changer de destination !

    A bientôt

    Gilbert

    26
    Lundi 3 Décembre à 18:01

    C'est un merveilleux conte de Noël Monica .

    25
    Mo
    Lundi 3 Décembre à 17:57
    Mo

    Bonsoir Monica,

    C'est un charmant conte de Noël...

    Bises,

    Mo

    24
    Lundi 3 Décembre à 17:36

    bonjour Monica
    ce serait génial et un vrai comte si pour Noël tout le monde pouvait vivre dans la paix
    ciel couvert mais la température est douce pour la saison
    je te souhaite de passer une agréable journée ainsi qu’un bon  début de semaine
    bisous

    23
    Lundi 3 Décembre à 16:31

    Coucou douce Monica

    Wowwww!! J'adore tes photos de cette petite église, maison et muret en pierres,que c'est beau.

    HÉ Hé de la neige sur la Bretagne (lol) Superbes photos,oui c'est arrivé assez rarement que me disait ma grande amie bretonne Maryvonne35

    Full bisoussss et bon début de semaine.

    Mille mercis pour ces superbes partages

    Kénavo.

    22
    Lundi 3 Décembre à 15:32

    merci pour ce très beau conte . 

    bon lundi

    21
    Lundi 3 Décembre à 15:05

    Salut

    Je ne connaissais pas ce conte de Noël .

    Au moins c'est bien tombé.

    Bonne semaine

    20
    Lundi 3 Décembre à 14:26

    joli conte de Noël ! un peu de douceur en contraste avec ce qui se passe en ce moment

     bonne semaine Monica !

    19
    Lundi 3 Décembre à 14:24

    C'est un très joli conte.

    18
    Lundi 3 Décembre à 12:03

    Joli conte de noël .

    Bonne journée.

    17
    Lundi 3 Décembre à 11:02

    Bonjour Monica

    Il a été généreux cet abbé, et oui dans les campagnes il y a des gens malheureux et on ne se rend pas compte, elle a été heureuse cette femme au moins pour Noël, un très beau conte

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    16
    Lundi 3 Décembre à 10:35

    Un conte si joli pour contrecarrer l'ambiance actuelle..

    15
    Lundi 3 Décembre à 10:06
    Josette

    un beau conte e Noël Monica

    de ceux qui entretiennent l'espoir !

    Kénavo

    14
    Lundi 3 Décembre à 09:21

    Merci pour ce beau conte de Noël , un peu de douceur dans la noirceur de ce début décembre ! Le temps part à la douceur mais qu'en sera-t-il dans 3 semaines ? A cause des évènements nous ne serons que deux à table  c'est dire qu'il y a de la place pour un pauvre égaré ! Tes photos de l'Arrée sous la neige sont très belles ! Passe un bon lundi Monica  Bises

    13
    Lundi 3 Décembre à 09:16

    Bonjour,

    merci de ce merveilleux conte de Noel

    miracle fait par l'humain, cette fois

    ce qui change des contes traditionnels LOL

    12
    Lundi 3 Décembre à 08:53

    Bonjour ma petite Monica,

    J'aime beaucoup ce conte de Noël, merci pour le partage.Belles photos de la Bretagne enneigée ! 

    Mon moral n'est pas top à cause des évènements actuels.Espèrons que tout cela se calmera bientôt, marre de la violence !!

    Nous avons de la pluie et il fait doux.

    Passes une bonne journée, kénavo et gros bisous.

    Florence

    11
    Lundi 3 Décembre à 07:55

    Hello Monica

    Encore un tres beau contes ...

    bizz

    Pat

    10
    Lundi 3 Décembre à 07:47

    Magnifique conte de Noël, j'ai beaucoup aimé Monica.

    Un petit coucou dans ma semi pause. Bises et bon début de semaine.

    9
    Lundi 3 Décembre à 07:28

    Rare de voir de la neige en Bretagne!

    Bonne semaine

      • Lundi 3 Décembre à 07:36

        cette année la ,nous avons eu du mal à passer

         surtout sur la photo deux

        peu de personnes le faisaient

         nous avons risqué  de le faire

         nous ne craignons pas les éléments nous sommes marins

         kénavo

    8
    Lundi 3 Décembre à 06:42

    C' est  un bien joli conte , bien dans l' esprit de Noël.

     Chez  moi, on  garde toujours  une place  vide  à table  pour le cas  où un  pauvre  viendrait à frapper.

    Merci  pour tes  jolies photos

     Passe une bonne journée

     Bisous

    7
    Lundi 3 Décembre à 06:32

    Bonjour Monica , oui un conte bien agréable , merci et bon début de semaine ! .Bisous , escapade 

    6
    Lundi 3 Décembre à 05:28

    bonjour Monica, merci pour ce moment agréable sur ton blog

    bisou de Nanie

    5
    Lundi 3 Décembre à 01:03

    Bonjour Monica

    c'est un fort joli conte

    oui pour les offrandes

     

    Avec amitiés

     

    René de Chine

     

    4
    Lundi 3 Décembre à 01:02

    Bonjour Monica

    c'est un fort joli conte

    oui pour les offrandes

     

    Avec amitiés

     

    René de Chine

     

    3
    Lundi 3 Décembre à 00:18
    jill bill

    On va croiser les doigts pour qu'à Noël une famille dans le besoin puisse revivre... on aimerait dire cent familles, merci Monica, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :