• Expression de la semaine

     

     

    C'est au fruit que l'on reconnaît l'arbre"

     

     

     

     

    Signification

     
     

    C'est dans ses actes que l'on sait si un homme est bon ou mauvais.

     

     

    Origine

     
     

    Cette expression datant du XIIIe

    siècle est une référence à la Bible,

    et plus particulièrement à une parole de Jésus

    : « Ou rendez l'arbre bon et son fruit bon,

    ou rendez l'arbre mauvais et son fruit mauvais ;

    car c'est par le fruit qu'on connaît l'arbre. »

    Cela signifie que de bons actes ne peuvent pas être

    effectués par des hommes de mauvaise nature,

    et qu'à l'inverse les personnes de bonne nature

    ne peuvent pas faire de mauvaises actions.

    Ainsi, dire que "c'est au fruit que l'on reconnaît l'arbre"

    signifie que c'est par ses gestes

    que l'on peut savoir si un homme est bon ou mauvais

    Expression de la semaine

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • mardi  poésie

     Mardi c'est le  jour de choisir  une poésie 

     chez  Lady MARIANNE 

     je suis toujours  sur le théme  de l 'été 

     

    *******************

     

    ETE

     

     

    Durant les longs étés,

    quand la terre altérée
    Semble se soulever, blanchie et déchirée,
    Pour chercher vainement

    un souffle de fraîcheur
    Qui soulage en passant son inquiète ardeur;

     

    mardi  poésie


    Quand la moisson jaunie, éparse, échevelée,
    Se penche tristement sur sa tige brûlée,
    Qu’il est doux, sur ces champs tout à coup suspendu,
    De voir poindre et grandir

    le nuage attendu !


    Qu’il est doux, sous les flots de sa tiède rosée
    De voir se ranimer la nature embrasée,
    Et de sentir la vie, arrêtée un moment,
    Rentrer dans chaque feuille avec frémissement !
    Dans ces vallons étroits,

    profonds, et solitaires,
    Où plonge un jour douteux pesant, plein de mystères ;


    Où l’ombre des sapins couvre les champs pâlis,
    Loin de l’air et du ciel terrains ensevelis;


    Qu’il est doux, au milieu de la sombre journée,
    De voir éclore enfin une heure fortunée,


    De voir l’astre de feu,

    que le mont veut cacher,
    S’élevant glorieux, dominer le rocher !
    Ouvrant sa gerbe d’or sur ce côté du monde,


    De ses jets lumineux il l’échauffé et l’inonde,
    Et l’aride vallon, semé de mille fleurs,
    Resplendira bientôt de divines couleurs!

     

    Ondine Valmore, 1851, 

    Cahiers (Gallica)

     

     

     

    Prénommée Marceline Junie Hyacinthe, dite Ondine,

    elle fut la fille de Marceline Desbordes-Valmore

     et de François Prosper Lanchantin, dit Valmore,

    2.11.1821-12.3.1853  

     DCD à 31 ans 

     

    mardi  poésie

     

    Partager via Gmail Pin It

    20 commentaires
  • un matin  les gréves

     le matin  par les gréves  , personne

    il est 7.30

    sensation   d 'être   robinsonne 

    même  la mer   c'est retirée  au large

     quelques cris de goélands 

    mais ils sont discrets aussi 

     le  jeune soleil  nous envoie  de l 'or 

     pour colorer les  rochers humides 

    c'est l 'heure exquise et matinale,

    quelques heures qu 'il  faut savourer 

    ******** 

     

     

     

    un matin  les gréves

     

    un matin  les gréves

    un matin  les gréves

    Partager via Gmail Pin It

    24 commentaires
  •  le tableau du samedi

     

    Le samedi c'est le choix du tableau 

     chez  Lady Marianne 

     le théme est libre durant l 'été 

     voici mon choix 

    *****************

     

     J' aime aussi les  peintures , de  Eugéne Boudin

     

     il à beaucoup peint des scénes de plages 

     des ports , des bateaux , et la mer 

     celui-ci  m' à plut  par  ses couleurs 

     le ciel est magnifique à mon gout 

    c'est un paysage qui me parle 

     que je voit souvent , ce tableau est frais 

     ce peintre était aussi   côté 

     pour  les couleurs de  ces ciels  

     

     le tableau du samedi

     

                                                                                 Rivage de Portrieux  ( côte d 'Armor )

     

     

    Eugène-Louis Boudin est un  peintre Français 

     né à  Honfleur  Cavados 12 juillet 1824

    mort à  Deauville  (Calvados) le   8 aout 1898

    Il fut l'un des premiers   peintres Français  à saisir les  paysages 

    à l'extérieur d'un atelier.

    Grand peintre de  marines 

    il est considéré comme l'un des précurseurs

    de l'impressionniste 

    *********************************************

     

    Bonne fin de  semaine  a tous 

     je vous laisse  jusqu 'à lundi 

     avec cette vidéo  

    Partager via Gmail Pin It

    28 commentaires
  •  

     

    Pour 2019  nos trois plages ont été controlées 

    eau de qualité  excellente 

     le  Kélen , la gréve  blanche  , et le Clouet 

     les photos  que je vous montrent souvent 

     sont  celles de la gréve  blanche ou pors Pol

     face à vous sur la  photo c'est la plage du Kélenn

     Comme me le faisait remarquer  une amie  blogueuse 

    bien sur  l 'eau est trés claire dans les flaques 

    ou sur l 'estran quand la mer  s'est retirée ..

    ******

     la flore marine  aussi est trés protégée sur nos côtes 

     telles les zostéres  qui forment un herbier marin  

     la se nourissent les  crevettes , les hippocampes , 

    les jeunes crustacés 

     ces  endroits sont interdits  à la pêche  et aux passages

    des promeneurs 

     les algues que je montrent sont des goémons  

     

     

     Eté

     

     Eté

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    22 commentaires
  • Balade en photos

     

     fleurs de dunes 

    Balade en photos

     

    Parasol

    Balade en photos

    genêt à balais 

    Balade en photos

    L 'eau claire des flaques  

     

    Balade en photos

    les bateaux endormis  sur leur corps -morts 

    Balade en photos

     

    Balade en photos coté mer

     La Mésange   est dans  son élément

    Partager via Gmail Pin It

    25 commentaires
  •  

     L 'expression Française de la semaine

     

    Je joue avec Lilou Soleil 

     chaque semaine 

     aux expressions  Françaises  pittoresques 

     

     Cà se   corse 

     C'est issu du mot corps  que le verbe ( corser ) est apparu

    au milieu du 16eme siécle pour dire  "prendre" à bras le corps ..

    Puis aprés avoir été un peu publié  ce verbe est revenu en usage

    au 19eme siécle .

    mais basé cette fois sur un autre sens  du mot 'corps'

    la consistancequi au figuré est devenu l 'intensité , est devenu cette signification 

     Quelque chose qui est corsé , c'est quelque chose de  fort , d 'intense ,

    de piquant comme un assaissonnement 

    ou aussi lorsque l 'on dit que quelque chose   " se corse "

     c'est que cela devient plus fort , plus compliqué 

     

    ***************

     

     

     L 'expression Française de la semaine

     

     

     L 'expression Française de la semaine

    Partager via Gmail Pin It

    21 commentaires
  •  Poéme c'est  mardi

     

     Mardi c'est le jour de la poésie 

     CHEZ lADY Marianne 

     notre amie 

    le théme est libre  c'est l 'été 

     voici mon choix 

    ***********************

     

    Les célèbres Quatre Saisons (Le quattro stagioni) 

    d'Antonio Vivaldi (1678-1741)

     constituent un cycle à part entière, contenu dans le recueil de l’opus 8 

    Il cimento dell'armonia e dell'invenzione, 

    édité en 1725 à Amsterdam par Michel Le Cène.

    Ces concertos pour violon et orchestre n°1 à 4 sont descriptifs,

    usant de nombreux effets tendant à imiter le champ des oiseaux,

    le murmure du vent ou de l'onde,

    les aboiements d'un chien ou encore le son de la musette

    ****************

     

     PRINTEMPS ET ETE 

     

     

    ****************


    Voici le Printemps,


    Que les oiseaux saluent d'un chant joyeux.


    Et les fontaines, au souffle des zéphyrs,


    Jaillissent en un doux murmure.

    Ils viennent, couvrant l'air d'un manteau noir


    Le tonnerre et l'éclair messagers de l'orage.


    Enfin, le calme revenu, les oisillons


    Reprennent leur chant mélodieux.



    Largo


    Et sur le pré fleuri et tendre,


    Au doux murmure du feuillage et des herbes,


    Dort le chevrier, son chien fidèle à ses pieds.

    Allegro


    Au son festif de la musette


    Dansent les nymphes et les bergers,


    Sous le brillant firmament du printemps 

     

    *************

     

     Poéme c'est  mardi

    Eté     

     

     

    Allegro non molto - Allegro


    Sous la dure saison écrasée de soleil,


    Homme et troupeaux se languissent, et s'embrase le pin


    Le coucou se fait entendre, et bientôt d'une seule voix,


    Chantent la Tourterelle et le Chardonneret.

    Zéphyr souffle doucement, mais, tout à coup,


    Borée s'agite et cherche querelle à son voisin.


    Le pâtre s'afflige, car il craint


    L'orage furieux, et son destin.

    Adagio - Presto - Adagio


    À ses membres las, le repos est refusé :


    La crainte des éclairs et le fier tonnerre,


    Et l'essaim furieux des mouches et des taons.

    Presto


    Ah, ses craintes n'étaient que trop vraies,


    Le ciel tonne et fulmine et la grêle


    Coupe les têtes des épis et des tiges.

    ****************

     

     Poéme c'est  mardi

     

    Partager via Gmail Pin It

    18 commentaires
  •  

    mes chemins de gréves

     

     Je  vous améne  sur mes chemins de gréve 

     la ou je passe mon été 

     dans les flaques tiédes 

    sur le territoir des goélands argentés 

    des mouettes cancaneuses 

     et des aigrettes altiéres 

     avec un temps de rêve 

     et des flaques tiédes 

    je ne suis pas difficile, 

     mais   je suis une dame de la mer 

    *********************

     

    mes chemins de gréves

    mes chemins de gréves

     C 'est mon coin préféré 

     celui des oiseaux  de  mer aussi 

     

    mes chemins de gréves

     

    mes chemins de gréves

    Partager via Gmail Pin It

    29 commentaires
  • le tableau du samedi

     

    le tableau choisit  c'est le samedi

     avec Lady Marianne notre amie

     nous disons le pourquoi de notre choix

     s 'il nous à émut ou ravit 

     j 'ai choisit  cette fois

     un tableau de Monet  ce peintre

     que j 'aime beaucoup 

     un tableau d 'été  avec des coquelicots

    pour nous faire rêver 

     couleurs un peu voilées

    mais que je trouvent délicieuses  

     

    le tableau du samedi

     

     

    Le tableau, comme son nom l'indique,

    représente un vaste champ semé essentiellement de coquelicots,

    particulièrement présents dans la partie gauche,

    sur les flancs d'une petite digue.

    Au premier plan, excentré vers la droite,

    se trouve une femme élégante, avec une ombrelle et un chapeau de paille,

    accompagnée par un enfant.

    Il est probable que cette femme soit Camille Doncieux,

    la première épouse de Monet.

    L'enfant pourrait alors être son fil Jean, âgé de 6 ans en 1873.

    Au second plan, sur la gauche du tableau,

    une autre femme accompagnée d'un enfant est présente

    . L'arrière-plan figure une rangée d'arbres

    et une maison cossue d'un étage,

    avec trois fenêtres au premier étage.

    **********************************

     

     

    bonne fin de semaine  à tous

    bon été 

     A lundi pour un nouvel article 

     @ kénavo            

     

    etoile-de-mer-image-animee-0009

     

    Partager via Gmail Pin It

    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires