• çà pousse

     Expérience

     

     c'est du blé

     en effet

     j 'ai fait germer du blé d 'après des grains

     en les mouillants au bout de 5 jours

     j 'ai remis en terre  et  il à poussé

     (  le voici  après une 20 taines de jours 

    à peut prés )

     ( certains le font germer  vers le 4 Décembre

     jour  de la Sainte BARBE ,

    pour le mettre sur leur table à Noel )

    ( c'est une tradition  aussi )

     le blé d' hiver  se récolte au printemps

     et celui du printemps en été )

    ************

     maintenant j 'attend pour voir  s'il passe l' hiver

    ****************

    les poules ne sont pas intéressées

     elles préférent  l' herbe  de la pelouse

     Expérience

     Expérience

     Expérience

     Expérience

     Minni  surveille le sac de grains

     Expérience

    Une histoire

     mais pas BRETONNE

    Le 4 décembre, jour de la Sainte-Barbe,

    il est de tradition de planter, dans trois coupelles,

    des grains de blé de la récolte précédente,

    réservés pour les semailles de la prochaine saison,

    afin de les faire germer.

    L'usage des lentilles et des pois-chiches est aussi admis.

    La coutume populaire y appose l'adage

    « Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn ! » 

    : Quand le blé va bien, tout va bien !

    (Blé bien germé, c'est la prospérité pour toute l'année).

    Cette tradition remonterait à l'époque romaine.

    Ces coupelles, représentant la Sainte Trinité,

    font ensuite partie de la décoration de la table

    de Noël, au soir du 24 décembre,

      lors du gros souper

    Le 25 décembre,

    la maîtresse de maison orne ces blés de rubans jaune et rouge.

    À compter du 26 décembre,

    les coupelles sont disposées près de la crèche,

    et jusqu'à l'Épiphanie.

    Les blés sont enfin plantés en pleine terre.

     

    ( source le net ) 

    « en s 'amusant aussi ..banquet pour oiseaux »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    36
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 23:16

    et bé ....je n'avais jamais entendu parler de cela !

    j'ai bien fait de passer te voir...

    je vais me coucher moins bête ce soir...

    bravo ....l'agricultrice ...

    bisous Monica

    35
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 21:57

    je découvre cette jolie tradition.  Superbe Minni! bonne soirée

    34
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 18:03

    Je connaissais pas cette tradition de la Sainte-Barbe !

    Un chance pour toi que les poulettes préfèrent l'herbe ...

    Bises.

    JOSIANE

    33
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 17:24

    Je ne connaissais pas cette jolie tradition.

    Bises

    32
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 16:55

    bonsoir monica,

    je ne connaissais pas cette tradition ... bonne soirée, bises, véronique

    0-Mon image du jour

    31
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 16:19

    Bonjour Monica

    La Sainte Barbe c'est la fête des pompiers 

    Je suppose qu'il vont commencer les calendriers

    Je vais mettre de côté un peu de blé en cas où

    Bon pied bon oeil c'est le blé ^^

    Passe Une Bonne Journée Ma Dame

     

      • Jeudi 12 Novembre 2015 à 17:31

        oui ce blé est encore  en herbe

        nous verrons à Noel la taille qu' il aura 

        les poules ne le mange pas en fait c'était pour qu 'elles se régalent

         bonne fin de journée

         j 'ai toujours le même  PB pour  té répondre  chez toi arf

         @ kenavo j 'espére yes

         

    30
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 15:35
    Armelle N

    C'est une belle histoire que tu nous racontes là ! Nous approchons de l'Avent mais la météo trop douce nous fait douter. Je rentre de Paris et je suis déçue par les vitrines du Printemps...

    Bises

    29
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 15:18

    gros bisous et doux après midi

     j'ai scié mes palettes ce matin sous un ciel gris et là le soleil arrive timidement!!

    j'espère qu'il va rester tout le we

    à demain

    28
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 14:45
    theclothespaper

    J'adore son plumage, elle est toute belle cette poulette :)

      • Jeudi 12 Novembre 2015 à 14:55

        merci pour Minni c'est un coquelet nain

         ( pékin  ou amrock) 7 mois

         bonne journée  Constance

    27
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 14:25

    Voilà de quoi régaler ces jolies poules ;-)
    Bonne journée Monica

    26
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 13:09
    Josette

    je n'ai pas de blé, si j'y pense j'essaie avec des lentilles...

    belle tradition qu'il faut faire vivre ! 

    kénavo

    25
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 12:25

    Bonjour Monica ! Ici çà se fait mais ensuite c'es souvent le chat qui en profite et on l'appelle l'"HERBE à CHATS" car ils adorent !!!

    Bisous bon jeudi !

    24
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 12:18
    Coucou monica , je ne connaissais pas ce coutume, très belle poule, gros bisous caty ❤
    23
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 12:14

    Elles vont se régaler tes poules...! Une belle histoire Monica. Bises et bon jeudi. ZAZA

    22
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 11:30

    Bonjour Monica

    Je ne savais pas ça une belle tradition, et puis ça peut être joli sur une table bien décorées

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    21
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 11:29
    francinea

     

    Bonjour, vas tu suivre cette tradition? en tout cas il a bien poussé, à suivre, tu nous montreras l'évolution, j'i magine, je te souhaite une bonne journée bisous

      • Jeudi 12 Novembre 2015 à 11:38

         bonjour

         j ai fait pousser ce blé dans mon jardin

         je le surveille , mais il restera dehors

         c'est une expérience que j ai tentée et maintenant

         je ne puis le déplanter

         mais  je vous en reparlerai

         bonne journée

    20
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 10:27

    Voici une jolie tradition que je ne connaissais pas. Bonne journée.

    19
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 10:06

    je l'ai fait longtemps , mais maintenant on s'absente 15 jours en fin d'année alors je ne le fait plus hélas !

    bonne journée

    18
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 10:02

    Une belle façon de se faire du blé...Bonne semaine Monica !

    17
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:54

    il reste toujours quelque chose de nos vielles traditions  !

     Minni est très mimi  !

    kenavo

    16
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:14

    Je ne connaissais pas la légende , merci de me l'avoir contée :) La ste Barbe je l'ai fêtée dans le Nord  mais je ne savais pas pourquoi mes parents avaient une mini gerbe de blé chez eux ! Ton blé d'hiver paraît bien vigoureux . Les poules attendent les épis riches en grains :D  Belle journée Monica  Bises

    15
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:05
    Bonjour Monica journée de balade photo, 200 km dans la province Je te souhaite un très bon jeudi Nos amitiés bises Qing&René
    14
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 08:24

    Bonjour Monica, je ne connaissais pas cette coutume?

    Mais c'est bien, car pour l'hiver cela fait une belle couleur sur la table.

    je te souhaite un bon jeudi qui j'espère te sera ensoleillé.

    Bisous.

    13
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 08:21

    ce sont des poules luxe ..... Lol

    je connaissais cette légende bien sur, ayant habité le sud de la france

    ils vendent meme des petits paquets de blé dans les boulangerie pour faire germer dans les familles avant Noel

    bonne journée

    12
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 08:15

    je ne connaissais pas cette tradition

    a bientôt

    lyly

    11
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 07:57
    papytonvelo

    Chez moi le germe de ble est une vitamine. On en met sur les plats. La mode aujourd'hui c'est d'utiliser du...CHIA c'est pas une blague. Le CHIA c'est des graines de sauge.

    J'espere que mon discour va vous parvenir. Hier j'ai eu du mal.

    10
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 07:09

    uNe belle tradition , en ville nous ne pouvons faire germer que des lentilles bonne journée bises

      • Jeudi 12 Novembre 2015 à 08:09

         hello Nanou  tu pourrais faire germer du blé  sur un rebord d e fenêtre dans un pot c'est facile  bonne journée  bises

    9
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 07:04

    Hello Monica

    La Sainte Barbe se fête le 4 décembre et fait partie des rituels auxquels participent grands et petits entre l’Avent et Noël. À la Sainte Barbe, dans la Provence voisine et dans le Comté de Nice, la coutume veut que l’on plante trois coupelles de blé ou de lentilles qui viendront décorer la table du réveillon.

    Selon les historiens, cette tradition trouverait son origine à l’époque grecque et romaine et participerait des rites de la fécondité. Une bonne germination du blé au cœur de l’hiver augurait d’abondantes récoltes. Plus tard avec le christianisme, la légende a évolué et dans la religion catholique, apparut le personnage de Sainte Barbe. Il s’agirait d’une jeune fille dont la conversion à la foi chrétienne irrita tellement son père qu’il l’enferma, dans un premier temps, dans une tour pour ensuite la décapiter de ses propres mains. En représailles, Dieu punit immédiatement le père infanticide en le foudroyant. Sainte Barbe devint alors la Sainte Patronne des artificiers, des artilleurs, des mineurs et des Sapeurs-Pompiers, tous ceux qui travaillent avec le feu ou la poudre.

     

    Dans le Comté, Lou tèmp de Calèna se prépare dès la Sainte Barbe. Après un grand nettoyage de la maison, on fait germer des graines de lentilles et de blé dans du coton. Ce symbole de prospérité sera disposé sur la table du réveillon le soir du 24 décembre. On dresse la table avec trois nappes de taille décroissante : une pour le 24 au soir, une pour le midi suivant et la dernière pour la soirée du 25. Ce sont les trois nappes de la Sainte Trinité sur lesquelles il faudra ensuite déposer trois bougies ainsi qu’un branche de houx (pas de gui, il est censé porter malheur). Composante essentielle d’une tradition qui continue de se perpétuer jusqu’à nos jours, il est important de laisser une place et un couvert pour « lou paure ». Un mot qui signifie « le pauvre » mais aussi le « mort ».  La chaise vide rappelle le souvenir des défunts avec qui l’on avait fêté Noël autrefois. Elle peut aussi accueillir le mendiant qui passe et demande l’aumône ou pourquoi pas une connaissance que l’on ne saurait laisser passer Noël dans la solitude. En fait, la part du « paure » est une survivance de la manne que les Romains offraient à leurs ancêtres.

    Lou cacha-fuèc e lou gros soupà

    Au soir du 24 décembre avant de diner, une tradition nissarda veut que l’on éteigne le feu dans la cheminée.  L’ainé de la famille donne  un tison au plus jeune afin qu’il rallume un feu nouveau sur les cendre du feu ancien. Cela se fait à l’aide d’une buche de bois fruitier (de l’olivier pour la plupart du temps).  Lou cacha-fuèc est devenu synonyme avec le temps de réveillon en nissart. Toute la famille asperge ensuite les flammes de quelques gouttes de vin en faisant le vœu d’être encore tous ensemble l’année qui vient. Chacun son tour, on prononce la phrase suivante : « A l’an que ven, se sian pas mai que siguen de mens » (A l’année prochaine, si nous ne sommes pas plus que nous ne soyons pas moins). Vient alors le moment de passer à table.

    Ce soir là on fait un repas maigre, composé de poisson et de légumes : c’est lou gros soupà. En général on cuisine de la morue et des ravioli aux herbes. Les côtes de blettes accompagnées d’anchoïade trônent également sur beaucoup de tables niçoises. Si vous le pouvez, prévoyez sept plats maigres. Le fait qu’ils soient « maigres » n’est pas synonyme de privation ! On ne doit pas servir de viandes pour lou gros soupà mais tout le reste est autorisé. Pourquoi ne pas moderniser la tradition pour profiter des huîtres, des fruits de mer et du poisson pour le réveillon ? 

    Les treize desserts

    Avant de se rendre à la messe de minuit, on n’oubliera pas de relever les coins des trois nappes afin que les « diablotins » ne viennent pas dévorer les treize desserts que l’on disposera préalablement sur la table. Les treize desserts (représentant le Christ accompagné de ses apôtres) seront dégustés au retour de la messe.

    S’ils varient selon les villages, voici ceux que l’on trouve généralement dans le Comté de Nice: de la tourte de blette, de la fougasse à la fleur d’oranger, le gibassié (ou pompe à huile qu’il faut rompre pour ne pas être ruiné dans l’année), la pâte de coing, les tartes aux noix ou à la confiture, le nougat blanc, le nougat noir, les dattes, les fruits confits, les fruits secs, les mandarines et les oranges (dont l’odeur agréable rappelle les souvenir des Noël précédents). Les poires au vin, les pommes et enfin les raisins de Saint Jeannet mis en conserve depuis septembre. Le tout arrosé de vin cuit.

     

    Le lendemain, le déjeuner laissera la place belle aux viandes de toute sorte: en général du boudin et de l’agneau. Le soir du 25 décembre, on finira les restes sur la troisième et dernière nappe.

    Tout cela se termine jusqu'au passage de la Befana....

    bizz

    Pat

      • Jeudi 12 Novembre 2015 à 07:48

         de bien belles traditions  merci Biker

    8
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 06:04

    Pour les mineurs du Nord, Sainte Barbe était une grande fête traditionnelle.

    Je ne me souviens pas de cette coutume des coupelles, mais  chaque foyer avait chez lui  sept tiges de blé mur !

    Merci pour l' histoire, les jolies photos et le blé qui pousse !

     Passe une bonne journée

     Bisous

    7
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 01:07

    Bonsoir,je ne connaissais pas cette legende!

    Bisous

    6
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 00:26

    Oui entendu parler de cette coutume avec le blé.... merci Monica, il a bien germé en tous cas... les poules font la fine "bouche", ah... mais, sourire ! Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :