• ( petite église dans l 'arrée ) un conte de Noel  ( breton )

     

     

    Ce matin du 24 décembre

     un Abbé et sa suite  quittait  Quimper

    pour se rendre  à l 'abbaye  du Relecq  (29N) 

     dans les mont d'arrée  (29n)

     et il espérait bien arriver  à l 'abbaye pour la messe de minuit

     mais lorsque minuit sonna  ,à l' église de  kom-.Anna  ( Comana  29N )

    l 'abbé et sa suite était toujours sur la route

    épuisé  , il dut  s 'arrêter  prés du roch Trévézel   sommet de l 'arrée  

    Il frappa doucement à la porte d’une maison presque en ruines,

    aux murs épais de pierres bleues ,pour trouver un refuge contre le froid qui le mordait

    et la tempête de neige qui l’enveloppait.

    A peine eût-il frappé la porte ,que celle-ci s’ouvrit tout doucement

    comme pour l’inviter à entrer dans la maison vide de ses occupants.

    La maison était vide car une heure auparavant,

    malgré le temps affreux et la tempête de neige qui s’annonçait, la veuve Marig

    et ses trois orphelins avaient quitté la chaleur toute relative de leur masure de Kernoc

    pour se rendre à pied à la messe de minuit de Kom-Anna

    comme tous les bons chrétiens de cette époque.

    Comme il n’y avait rien à voler dans cette pauvre maison, elle n’avait pas fermé la porte à clef

      laissant allumé le maigre feu de landes et de tourbe du Yen Elez ..

    Derrière cette pauvre demeure, une petite parcelle de cinquante mètres carrés,

    entourée de troènes et de houx (seules plantes poussant sur ces hauteurs)

    c'était  le seul bien de la veuve.

     un conte de Noel  ( breton )

     

     L 'abbé ,  avait réussi à se réchauffer devant le pauvre feu de tourbe, avait bien mangé,

    en puisant dans les provisions que lui avait donné l’évêque de Quimper

    et se sentait prêt à reprendre la route.

    Il avait bien remarqué la pauvreté extrême de la demeure 

    et ne voulait pas partir

    sans aider ne serait ce qu’un peu les braves gens qui n’avaient pas fermé leur porte. 

    Après avoir réalimenté le feu de tourbe dans la cheminée

    et prétextant qu’il n’avait plus besoin de provisions

    et que les abandonner allègerait le poids de la voiture,

    il laissa derrière lui ce que contenait son coffre :

    Trois gros pains bis, un épais jambonneau et deux bouteilles de cidre.

    Mais il trouvait que ce joli cadeau était insuffisant,

    aussi en guise de remerciement

    il accrocha  à la porte une lourde bourse d’or    

    et se dirigea vers l’abbaye du Relecq où il arriva fourbu et mécontent

    d’avoir raté la messe de minuit

    mais satisfait d’avoir fait une bonne action. 

    La messe de minuit terminée à Kom-Anna, Marig

    s’acheminait péniblement dans la neige froide avec ses trois garçons,

    pieds nus dans leurs sabots fêlés vers leur maison de Kernoc.

    Arrivés près de chez eux,

    ils croisèrent une diligence à quatre chevaux   , 

    qui dévalait la pente au galop en direction de l’abbaye du Relecq.

    **

     

     un conte de Noel  ( breton )



    Grande fut la surprise de Marig de voir que la porte était mal fermée.

    Elle pestait un peu en se disant que le feu devait être éteint et froid

    . Mais quand elle entra dans la maison

    en baissant la tête à cause d’une averse de neige violente,

    elle vit que le feu brulait comme un feu de Saint Jean

    et que sur la table trônaient

    trois gros pains, un jambon et deux bouteilles de cidre ;

    La mère et ses trois petits n’en revenaient pas de ce cadeau,

    essayant de comprendre ce qui s’était passé, mais n’y arrivaient pas.

    Ils pensèrent bien un moment que c’étaient des korrigans qui avaient apporté tout cela,

    mais la nuit de Noël, c’était plutôt bizarre.

    Après bien des hésitations, le ventre tenaillé par la faim ils engloutirent

    le pain et le jambon le tout arrosé d’un verre de cidre.

    C’était le plus beau repas de Noël qu’ils avaient jamais eu 

     

    le plus beau repas de leur vie tout court.

    La faim assouvie, tout le monde se mit au lit



    Le lendemain matin tout le monde se leva bien tard à Kernoc.

    . En ouvrant la porte donc, Marig vit  dans le soleil

    la bourse que  l 'abbé  avait accroché   

    . Quand elle décrocha la bourse,

    des pièces blanches et des pièces jaunes tombèrent par terre.

    Elle en fit deux tas : il y avait cent pièces blanches et cinq cent pièces jaunes. 

    Les ayant soigneusement enveloppées dans son mouchoir,

    elle les glissa dans sa poche et descendit d’une traite à Kom-Anna  ( Comana  29N)

    tout raconter au vieux curé,, qui fut plus surpris qu’elle de l’aventure.

    Mais Marig n’était pas tranquille et ne savait que faire de tout cet argent.

    Aussi le vieux curé se décida à l’apaiser

    en lui disant que la nuit de Noël tout peut arriver

    et que si personne ne venait réclamer l’argent d’ici un an,

    elle pourrait en profiter à sa guise.

    Marig laissa donc l’argent caché pendant  un an au presbytère

    en gardant le secret avant de dépenser l’argent.

      Marig   et ses trois fils  finirent leur vie dans l 'aisance  

     

    *************

     J 'ai  lu   ce conte de  Noel  sur le net

     d 'après un conteur qui s 'appelle Armael   

    et je l' ai  raccourcit pour le blog   

    ************************* 

     

     un conte de Noel  ( breton )

    Dans l 'arrée quand il neige   (2011)

     cette année la  c'était bien tombé  

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    29 commentaires
  • Le samedi

     chez Lady Marianne

    on fait le choix d'un tableau

     et l'on dit pourquoi il nous à plut

     ou ému

     

     le théme portrait 

     était choisit par  Gazou 

     

    *************

     

    Berthe Morisot. Jour d'été, Bois de Boulogne (1879)

    jour  d'été au bois de Boulogne

     c'est un tableau peint par Berthe Morisot

    *************

     

    Berthe Morisot a épousé Eugène Manet en 1874

    ( frére de  Edouard   le peintre ).

    Le couple séjourne en Angleterre,

    sur l'Île de Wight, dans le port de Cowes,

    durant l'été 1875.

    Pendant ce séjour, Berthe prend son mari comme modèle,

    dans l'hôtel Globe Cottage

    , à côté d'une fenêtre donnant sur Quenn's Parade,

    quai principal du port de Cowes.

    Berthe Morisot  dans ses tableaux

    cherche à rendre les effets de transparence ,

    et les jeux de lumière

    qu 'affectionne les  impressionistes

     Elle est une, des trois femmes peintres de  ces débuts  

    --

    J 'aime beaucoup cette peintre

     qui se démarque  par  les couleurs qu' Elle  emploient 

     et  aussi , Elle à sut  s 'imposer  à coté  de peintres tels

     Monet ,Renoir , Pissaro, Degas

     

    Berthe Morisot. Cache-cache (1873)

    Berthe Morisot   cache  cache  1873

    Photos du net

     et textes

     d 'après mes lectures  

    ******************

     

     BONNE FIN DE SEMAINE A TOUS 

     je vous retrouve lundi  pour un autre article 

     

    ******************* 

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    31 commentaires
  •   au pays des légendes

     

     

     Une  légende de  Korrigans

     

    Le Korrigan et le Bossu

    On raconte qu'un jour, un bossu vint à passer près d'une clairière.

     

    gif anim� lutins 0005.gif

     

    Il aperçut des korrigans qui s'amusaient à chanter :
    - Lundi, mardi, mercredi, ... lundi, mardi, mercredi ...
    - Ben alors, les korrigans, elle est pas finie, votre chanson ?

    moi je peux vous donner la suite ! se moqua gentiment notre bossu.
    - Attention, dirent les korrigans,

    si ce que tu nous promets n'est pas à la hauteur de nos souhaits,

    tu seras sévèrement puni de ton audace !
    Et le bossu de chantonner :
    - Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi,

    et puis le dimanche aussi et voilà la s'maine est finie !


    - Hourra ! crièrent les korrigans tellement ils étaient contents !

    Notre chanson est plus longue à présent ! Dis-nous c' que tu souhaites

    : argent, beauté ?
    -Ben, si vous pouvez, j'aimerai bien me séparer de ma bosse.
    Sitôt dit, voilà les korrigans qui s'emparent du bossu,

    et le jettent dans un trou.

    Quand il réapparaît, le voilà tout droit, notre bossu !

    Tout beau !
    Souvent, les intrépides ont moins de chance.

    Quiconque essaie d'entrer dans la ronde des korrigans

    se voit piégé toute la nuit jusqu'à épuisement.

    Ce sont des êtres facétieux qui peuvent se révéler dangereux.

    gif anim� lutins 0005.gif


    "Vengeance de lutin, on n'en voit pas la fin" dit le proverbe.

     

    gif anim� lutins 0005.gif

     

      au pays des légendes

    Lutins des arbres  

     

      au pays des légendes

     

     caches  de korrigans et de   lutins

     très difficiles à voir

     

    ***************

    Partager via Gmail Pin It

    28 commentaires
  •  le jeudi et ses photos

     

     lever rouge

     j 'aime cette couleur

     alors les photos  piquent un fard

     

     le jeudi et ses photos

     

     

     

     le jeudi et ses photos

     

     le jeudi et ses photos

    Toc toc .. 

     le jeudi et ses photos

    un coquillier l 'ouragan  

     le jeudi et ses photos

    Le poinsettia   pour Noel  

     le jeudi et ses photos

     

     le jeudi et ses photos

     le jeudi et ses photos

    C 'était le temps des fraises  

     

     

     le jeudi et ses photos

     et des poissons rouges

    Partager via Gmail Pin It

    29 commentaires
  •  on le dit aussi  ( expressions )

     

     

     Ne pas attacher son chien avec des saucisses

     ( être très avare)

    L'image, qui date du milieu du XIXe siècle,

    est amusante

    et, pour peu qu'on s'y penche un peu,

    aisément compréhensible.

    . Car pour que le chien reste attaché,

    il faut sans cesse renouveler l'attache.

    Ce qui, au final, coûte bien des sous

    et risque de vider la cassette de notre avare

    avant même qu'on ait pu la lui voler.

    Or, un pingre dépensant sans compter, ce n'est pas envisageable.

    Donc notre avare ne risque certainement pas

    d'attacher son ou ses chiens avec des saucisses.

     

     mais chez moi on attache pas le chien

     juste pour traverser les routes   

     

    ******************

     

     on le dit aussi  ( expressions )

     

     

     on le dit aussi  ( expressions )

     

    Partager via Gmail Pin It

    27 commentaires
  •  la poésie du mardi

    La poésie le mardi

     c'est   chez Lady MARIANNE

     théme  ,  espérance , Avenir

    ou choix libre

     d 'après  mon  choix  cette semaine

    *********************

      

     

    Poéme de Andrée  Chedid 

    *

     Andrée Chedid

     femme de lettres  ,  poétesse, romanciére

     auteur de théatre   Française

     d'origine Syro-Libanaise

     figure éminente de la littérature   internationale

     Née au Caire    en 1920

     et Dcd   à PARIS  EN  2011

    ****

     

     L 'Espérance

     

    J 'ai ancré l 'espérance

    aux racines de la vie

    *

     Face aux ténèbres

     j 'ai  dressé des clartés

    planté des flambeaux

     à la lisiére des nuits

    *

     Des clartés qui persistent

     des flambeaux qui se glissent

     entre ombres et barbaries

    *

     des clartés qui se dressent

     des flambeaux qui renaissent

    sans jamais dépérir

    *

     j 'enracine l 'espérance

     dans le terreau  du cœur 

    j 'adopte toute l 'espérance

     en son esprit frondeur

     

    ***************

     

     la poésie du mardi

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    29 commentaires
  •  

    Située au large de la pointe de la Bretagne,

    c'est l'île la plus occidentale de la Manche et de l'Atlantique,

    en mer d'Iroise.

    Entourée de brume, de récifs et de courants violents,

    Ouessant veille au ponant du continent européen.

    **************

     

     On  raconte que sur cette ile du ponant

     vivait un peuple sous marin

     

    mes iles  pas lointaines   ( légende)

     

     le peuple de l 'eau , les MORGANS

     voici une légende  dites par une conteuse de l 'ile,  Marie Tual

    *************

    Deux jeunes filles de notre île, cherchant un jour des coquillages, au bord de la mer,

    aperçurent une Morganès qui séchait ses trésors au soleil, étalés sur deux belles nappes blanches. 

    Les deux curieuses, se baissant et se glissant tout doucement derrière les rochers,

    arrivèrent jusqu'à elle, sans en être appercues. 

    La Morganès, surprise et voyant que les jeunes filles étaient gentilles

    et paraissaient être douces et sages,

    au lieu de se jeter à l'eau, en emportant ses trésors

    replia ses deux nappes sur toutes les belles choses qui étaient dessus

    et leur en donna à chacune une, en leur recommandant de ne regarder ce qu'il y avait dedans

    que lorsqu'elles seraient rendues à la maison, devant leurs parents. 
        «Voilà nos deux jeunes Ouessantines de courir vers leurs demeures,

    portant leur précieux fardeau l'épaule. 

    Mais l’une d'elles, impatiente de contempler et de toucher de ses mains

    les diamants et les belles parures qu’elle croyait tenir pour tout de bon,

    ne put résister à la tentation.  Elle déposa sa nappe sur le gazon,

    quand elle fut à quelque distance de sa compagne qui allait dans une autre direction,

    la déplia avec émotion, le coeur tout palpitant

    et... n'y trouva que du crottin de cheval.

      Elle en pleura de chagrin et de dépit ! 
        « L'autre alla jusqu'à la maison, tout d'une traite,

    et ce ne fut que sous les yeux de son père et de sa mère, dans leur pauvre chaumière,

    qu'elle ouvrit sa nappe.  Leurs yeux furent éblouis à la vue des trésors qu'elle contenait :

    pierres précieuses, perles fines et de l'or, et de riches tissus !..

    . La famille devint riche, tout d'un coup;

    elle bâtit une belle maison, acheta des terres

    et on prétend qu'il existe encore, parmi les descendants,

    qui habitent toujours l'île, des restes du trésor de la Morganès,

    quoiqu'il y ait bien longtemps de cela. »

    ****************** 

     

    mes iles  pas lointaines   ( légende)

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    29 commentaires
  • Chez Lady  Marianne

     le samedi nous choisissons un tableau

    et nous disons pourquoi il nous à plut

     ou émut 

     ce samedi , Gazou nous propose le théme

     portrait , ou choix libre , pour deux samedis  

    ************ 

     Voici mon choix  

     un portrait de femmes

     peint par un peintre célébre,

    j 'aime   les peintures anciennes

     et aussi  connaitre  les us et coutumes

     des époques  révolues

     je trouve cette femme très élégante

     et très jolie  , je trouve  ce portrait  réussi  

     

     

     Portrait de  Berthe Morisot

     Par  Edouard Manet  

    né en 1832 mort à Paris en 1883

     

     peintre et graveur Français du 19eme siécle

     précurseur de la peinture moderne

     berthe Morisot  devient sa belle sœur

     et on remarquera  ce célébre portrait qu 'il fit d'Elle 

     Berthe Morisot  au bouquet de  violettes   ( 1872)

    ********************

     

     

     

     

    Et la chanson du week-end 

     

     Bonne fin de  semaine à tous  

     à lundi pour un nouvel article

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    20 commentaires
  •  

     LE 25 Novembre 

     nous fêterons les Catherine 

     

    Bonne fête à toutes les  catherine 

     dont ma ptite soeur 

     

     Mais qui était donc  cette femme  ?? 

     

    Femme très cultivée, Catherine d'Alexandrie

    décida après avoir rêvé de Jésus Christ, de lui consacrer sa vie

    , et se considéra comme sa fiancée.

    Catherine tenta de convertir l'empereur Maximien au christianisme. 


    Mais l'empereur, sachant Catherine très savante,

    décida de la mettre à l'épreuve face à cinquante savants.

    Son intelligence permis de convaincre ,et de convertir les 50 savants


    Fou de colère, l'empereur Maximien fit exécuter tous les savants.


    Mais séduit par le savoir et l'intelligence de Catherine,

    l'empereur  lui proposa le mariage.
    Catherine refusa son offre.


    Humilié, Maximien fit torturer Catherine

    à l'aide d'une roue constituée de pointes acérées.
    Mais par miracle,

    les pointes se brisèrent au contact de la peau de Catherine.

    L'empereur fit alors décapiter Catherine   à  Alexandrie.

     *********************

     A  partir du XII siècle, il était de tradition d’exposer chaque 25 Novembre

    la statue de Sainte Catherine avec une coiffe sur la tête.

    Sainte Catherine représentait les jeunes filles

    non mariées à l’âge de 25 ans 

     

    carte Catherinette à l'honneur Cartes sainte Catherine

     

     

    ***************

     Adage 

      tout bois  prend  racine

    (MON AZALEE (photo hier)

     

     A la sainte Catherine

    tout bois prend racines."

    **

    Parmi les nombreux adages et dictons populaires

     concernant le jardinage,

    ceux de la Sainte-Catherine (le 25 novembre)

    sont célèbres et largement employés pour parler

    de la grande saison des plantations d'automne.

    Mais en vérité, à l'origine ce dicton faisait allusion

    aux boutures à bois sec,

    qui se font lorsque les arbres et arbustes caducs ont complètement

    perdu leurs feuilles.

    Donc un dicton, deux gestes importants à faire au jardin

    entre novembre et février  

     

    **********

     j 'ai fait des boutures  de romarin

     en arbustes   une plante que j 'aime beaucoup 

    **************

    Plant de romarin cet été

      tout bois  prend  racine

     

     

    Jardinier images 

    Partager via Gmail Pin It

    28 commentaires
  •  c'est jeudi

     

     c'est jeudi

     

     

     c'est jeudi

     

     c'est jeudi

     

     entente

     c'est jeudi

     lui c'est  le poussin de l 'année

    Goulig  ... sa mére   Gouélla  est avec lui

     c'est jeudi

     

     c'est jeudi

     coucou les Bernaches  au port

     

     c'est jeudi

     

     

     c'est jeudi

     en ce moment ils viennent au jardin picorer

     c'est jeudi

    un chien ami 

    Partager via Gmail Pin It

    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique